Accueil Salon du 11 et 12 mars 2011 C.I.F. V.A.E. Contrat Pro Les trophées de la Formation Contact

Un bilan de compétences pour quoi faire ?

Quelle finalité ?

Pourquoi effectuer un bilan de compétences ? Il n'existe pas une réponse unique : certains ont besoin de se rassurer, d'autres connaissent une période de transition, ou sont en recherche d'emploi. C'est aussi une méthode efficace pour affiner un projet de formation. Le bilan de compétences est parfois initié par l'employeur, pour l'aider à faire évoluer un salarié dans l'entreprise. Toutefois, la démarche repose sur la volonté du salarié et ne peut être imposée par l'employeur. Se pose alors la question de la confidentialité des conclusions du bilan. Celles-ci  sont confidentielles, aucune obligation de transmission des résultats si vous êtes salarié, seul un document de synthèse intitulé «conclusion du bilan» sera remis à votre conseiller Pôle Emploi si vous êtes en demande d'emploi. Dans tous les cas, le bilan de compétences demeure une prestation effectuée à l'extérieur par un organisme conventionné. Consultez le CIBC (Centre Interinstitutionnel de Bilan de compétences) de votre région pour connaître l'organisme le plus proche de chez vous.

Classique ou approfondi : trouvez le vôtre


Il convient de distinguer bilan de compétences et bilan de compétences approfondi. Le premier est destiné aux salariés et peut être intégré au plan de formation de l'entreprise. Le second s'adresse aux demandeurs d'emploi. Dans ce cas, même si ce dernier est à l'origine de la demande, c'est son conseiller au Pôle Emploi qui mettra en place le dispositif.

    • LE BILAN DE COMPÉTENCES

Durée : 24 heures sur deux mois maximum
Bénéficiaires : salariés (selon l'ancienneté, CDD et CDI), demandeurs d'emploi, agents publics, non-salariés (commerçants, artisans, professions libérales)
Financement : l'employeur dans le cadre du plan de formation ou l'OPACIF dont dépend son entreprise.
A l'initiative :  du salarié ou de l'employeur, mais avec accord du salarié
Conclusions : pas d'obligation de restitution d'un document de synthèse.

    • LE BILAN DE COMPÉTENCES APPROFONDI

Durée : 20 heures maximum  sur une durée de quarante-deux jours calendaires
Bénéficiaires : les demandeurs d'emploi indemnisés ou pas, avec une expérience professionnelle.
Financement : l'Etat, le Pôle Emploi
A l'initiative : du demandeur d'emploi, c'est son conseiller qui relaiera la demande et lancera le dispositif
Conclusions : elle font l'objet d'un document obligatoire en trois volets (déroulement de bilan, projet professionnel et parcours de retour à l'emploi) dont la synthèse est communiquée au Pôle Emploi.

  • Quelques conseils
    • Choisissez le bon moment : ce peut être un doute sur le métier exercé, le souhait de changer de voie, le besoin de se former.
    • Passez outre vos propres préjugés : n'ayez pas peur de vous laisser bousculer, vous vivrez sans doute des moments de déstabilisation qui vous permettront d'avancer.
    • Soyez prêt à vous investir : vous devrez accepter de fouiller le passé et de mener une réflexion objective sur votre parcours.
    • Prenez le soin de choisir votre prestataire : adressez-vous à un CIBC (www.cibc.net) et n'hésitez pas à poser des questions sur la méthodologie du bilan : individuel ou collectif, périodicité des séances, restitution finale.
    • Préparez votre demande :
    le site www.travail-solidarite.gouv.fr vous informe de vos droits et démarches.

Retour